Get Adobe Flash player

Basket-ball :WO Boufarik : La jeune Meriem Diaf admise à l’US La Glacerie à Cherbourg Basketball Algérie basketalgerie.comAlors que des basketteuses algériennes ont choisi les États-Unis pour poursuivre leur scolarité et leur carrière sportive, la jeune Meriem Diaf a opté pour la France pour éclore son talent de joueuse.

Née en 2005, Meriem a rejoint le centre de formation de l’US La Glacerie Basket à Cherbourg en 2022. Médaillée de bronze avec la sélection U16 algérienne en 2021, en Égypte, formée par le WO Boufarik, Meriem Diaf ambitionne de réussir sa carrière à un plus haut niveau. Son père Fayçal, qui se charge du suivi de la carrière de sa fille, explique que «c'est la première fois dans l’histoire du basket féminin algérien qu’une joueuse 100% production école du basket algérien est admise dans l’un des championnats d'élite féminin européens et dans un centre de formation d’un club pro», nous dira-t-il, tout en regrettant l’absence de l’apport du ministère de la Jeunesse et des Sports et de la Fédération algérienne de basket-ball. «D’autre part, il y a lieu de vous informer que j’ai adressé une lettre à Monsieur le Ministre de la Jeunesse et des Sports, et pour info, au Comité olympique algérien, et à la Fédération algérienne de basket-ball pour une aide financière pour la prise en charge de certains frais de formation, en vain. On n’a pas eu de réponse», poursuit-il en rappelant que sa fille pratique le basket-ball depuis son jeune âge. Mordue de basket qu’elle est, Meriem a participé avec la sélection nationale U16 avec laquelle elle a décroché la 3e place en 2021. «C’est une basketteuse confirmée dans cette discipline avec un niveau international (…) Après le championnat d’Afrique, Meriem, dans le cadre d’un projet sportif, a intégré le Cercle sportif laïque dijonnais (CSLD) et était en même temps scolarisée au lycée des Arcades de Dijon, et ce, à la suite de l’évaluation d’un tutoriel de sa participation au-dit championnat.

Et afin de réussir à s'imposer au haut niveau et concrétiser son rêve d’enfance et représenter notre nation et notre école de basket, Meriem a rejoint le Centre de formation du club pro US La Glacerie Basket à Cherbourg qui prend en charge aussi le suivi de sa scolarisation. En sachant que son admission a été concrétisée grâce à la campagne de recrutement des jeunes talents lancée chaque année par les centres de formation des clubs de basket pros français, et à la suite d’un processus d’évaluation rigoureux regroupant plusieurs jeunes talents élites», enchaîne Fayçal qui voit en cette jeune fille une future championne en rappelant que Meriem avait deux réponses favorables de la part des centres de formation des clubs français, le club Côte d'Opale Basket Calais et l’US La Glacerie Basket à Cherbourg, avant d’opter pour ce dernier où elle poursuit parallèlement à sa formation de basket-ball, ses études au lycée Alexis de Tocqueville de Cherbourg. Fayçal espère que la FABB et le MJS montrent un signe pour l’accompagner et la prise en charge financière de la formation de cette future championne !

Basket-ball :WO Boufarik : La jeune Meriem Diaf admise à l’US La Glacerie à Cherbourg Basketball Algérie basketalgerie.com

Le Soir d'Algérie

Commentaires :