Get Adobe Flash player

Le TRA Draria lance une équipe senior B, un exemple à suivre ! Basketball Algérie basketalgerie.comAbdellah Moulla, le président du TRA Draria basket-ball, une très jeune équipe qu’il a créée en 2015, avec laquelle il a réussi plusieurs accessions consécutives jusqu’à la Superdivision,

en remportant au passage plusieurs titres nationaux (Coupes et Championnats) avec les jeunes catégories, poursuit sa politique de développement de la discipline.

Et pour cause, au moment où de nombreux clubs ont refusé de lancer la catégorie espoir, Moulla, ancien membre fédéral de la FABB, et ancien candidat à la présidence de l’instance fédérale, qui ne veut pas laisser ces jeunes joueurs (18/19 et 20 ans) se perdre dans la nature, a décidé de lancer une nouvelle équipe senior (TRAD B), à défaut d’un Championnat espoir, qu’il a intégré dans le Championnat de la division 2, affilié à la Ligue régionale Centre de basket-ball (LRCBB).

Une équipe composée de jeunes espoirs issus pour la majorité du TRAD en plus de certains éléments récupérés des autres clubs qui ont choisi de rejoindre le TRAD ; un club aux grandes ambitions. «Je suis un homme de terrain et j’œuvre pour le développement du basket-ball. Il est inconcevable de laisser des jeunes joueurs, qui sont l’avenir de la discipline se perdre. Certes, je ne peux pas récupérer tout le monde, mais on fait de notre mieux. Et puisqu’il n’y a pas de Championnat espoir, nous avons lancé une équipe B qui intègre le Championnat régional», nous dira Moulla, qui ne lésine pas sur son temps et les moyens pour mettre l’équipe dans de meilleures conditions de travail et de préparation de la catégorie école aux seniors.

Moulla a confié la tâche de préparer le TRAD B à un jeune entraîneur, à savoir Ahmed Tagguai ; un produit de l’USM Blida où il a fait ses catégories jeunes avant de rejoindre Sidi Amar (Tipasa) puis Tébessa en senior avant d’arrêter sa carrière suite à une blessure qui l’a contraint de suivre une carrière d’entraîneur, pareillement à ses études supérieures. Membre fondateur l’EC Blida, une équipe qui évolue en division 2 Centre, Tagguai, qui a été international en jeunes catégories, se dit honoré de relever le nouveau défi du TRAD. «C’est un honneur pour moi de prendre en main cette équipe senior B de Draria que j’ai intégrée cette saison. Un club qui offre un bon cadre de travail. Une jeune équipe qui n’est plus à présenter, qui a réussi plusieurs accessions en un laps de temps et remporter des titres en jeunes catégories. C’est un nouveau défi et un nouveau challenge pour le TRAD d’intégrer cette équipe B en Championnat de division 2. Cela confirme la vocation du président du TRAD dans le développement de la discipline avec la formation de jeunes joueurs qui seront un réservoir pour les sélections nationales», nous dira Ahmed Tagguai qui rappelle que depuis une vingtaine d’années, on n’a pas assisté à la création d’une équipe B depuis la première initiative du WA Boufarik. Pour son premier match de la saison, le TRAD B va se déplacer le week-end prochain à Blida où les capés du jeune entraîneur affronteront l’ECB avec comme objectif de réussir une première victoire.


«L’éveil» de Blida
Une école pour les futurs grands basketteurs
Créée il y a six ans, l’école «L’éveil» pour la formation de basketteurs déploie de grands efforts pour offrir au monde du basketball algérien de bons athlètes à même d’honorer le pays lors des tournois internationaux, d’autant que l’enseignement de cette discipline sportive s’effectue sur la base de critères universels.
Avec 13 entraîneurs-formateurs, qui sont tous d’anciens joueurs d’équipes de basket, les élèves de «L’éveil», au nombre de 280 aujourd’hui, sont pris en charge de manière efficace.
Allant de l’école jusqu’à la catégorie junior, en passant par les catégories benjamine, minime et cadette, les jeunes basketteurs sont appelés plus tard à jouer dans les catégories seniors des clubs d’Algérie.
Il est important de signaler que les fondateurs de cette école louent chaque année l’espace du lycée sportif de Blida, pour permettre aux élèves de se former dans des conditions favorables, celles-là-même qui exigent du matériel éducatif adéquat pour la discipline, nous dira Mahmoud Aït Sadi, président de cette école.
Pour Djamel Gahlouz, membre fondateur et non moins éducateur qui a blanchi sous le harnais de la balle au panier, si l’APC de Blida les autorise à réaliser une toiture au stade Brakni de basket-ball, ils fourniront de meilleurs athlètes côté garçons.
Mme Djezzar Amel, qui s’occupe de tout ce qui est santé dans cette école, notamment pour la frange féminine, demande aux autorités concernées d’avoir un œil attentif sur l’objectif fixé par «L’éveil» et les aider à concrétiser la feuille de route tracée.
Notons, enfin, que cette école a participé au tournoi Giullianova en Italie, pour la catégorie U13, où ses athlètes avaient décroché la 4e place sur les 18 nations ayant pris part à cet évènement.

Abdellah Moulla, le président du TRA Draria basket-ball, une très jeune équipe qu’il a créée en 2015, avec laquelle il a réussi plusieurs accessions consécutives jusqu’à la Superdivision, en remportant au passage plusieurs titres nationaux (Coupes et Championnats) avec les jeunes catégories, poursuit sa politique de développement de la discipline.
Et pour cause, au moment où de nombreux clubs ont refusé de lancer la catégorie espoir, Moulla, ancien membre fédéral de la FABB, et ancien candidat à la présidence de l’instance fédérale, qui ne veut pas laisser ces jeunes joueurs (18/19 et 20 ans) se perdre dans la nature, a décidé de lancer une nouvelle équipe senior (TRAD B), à défaut d’un Championnat espoir, qu’il a intégré dans le Championnat de la division 2, affilié à la Ligue régionale Centre de basket-ball (LRCBB).
Une équipe composée de jeunes espoirs issus pour la majorité du TRAD en plus de certains éléments récupérés des autres clubs qui ont choisi de rejoindre le TRAD ; un club aux grandes ambitions. «Je suis un homme de terrain et j’œuvre pour le développement du basket-ball. Il est inconcevable de laisser des jeunes joueurs, qui sont l’avenir de la discipline se perdre. Certes, je ne peux pas récupérer tout le monde, mais on fait de notre mieux. Et puisqu’il n’y a pas de Championnat espoir, nous avons lancé une équipe B qui intègre le Championnat régional», nous dira Moulla, qui ne lésine pas sur son temps et les moyens pour mettre l’équipe dans de meilleures conditions de travail et de préparation de la catégorie école aux seniors.
Moulla a confié la tâche de préparer le TRAD B à un jeune entraîneur, à savoir Ahmed Tagguai ; un produit de l’USM Blida où il a fait ses catégories jeunes avant de rejoindre Sidi Amar (Tipasa) puis Tébessa en senior avant d’arrêter sa carrière suite à une blessure qui l’a contraint de suivre une carrière d’entraîneur, pareillement à ses études supérieures. Membre fondateur l’EC Blida, une équipe qui évolue en division 2 Centre, Tagguai, qui a été international en jeunes catégories, se dit honoré de relever le nouveau défi du TRAD. «C’est un honneur pour moi de prendre en main cette équipe senior B de Draria que j’ai intégrée cette saison. Un club qui offre un bon cadre de travail. Une jeune équipe qui n’est plus à présenter, qui a réussi plusieurs accessions en un laps de temps et remporter des titres en jeunes catégories. C’est un nouveau défi et un nouveau challenge pour le TRAD d’intégrer cette équipe B en Championnat de division 2. Cela confirme la vocation du président du TRAD dans le développement de la discipline avec la formation de jeunes joueurs qui seront un réservoir pour les sélections nationales», nous dira Ahmed Tagguai qui rappelle que depuis une vingtaine d’années, on n’a pas assisté à la création d’une équipe B depuis la première initiative du WA Boufarik. Pour son premier match de la saison, le TRAD B va se déplacer le week-end prochain à Blida où les capés du jeune entraîneur affronteront l’ECB avec comme objectif de réussir une première victoire.

Le Soir d'Algérie

Commentaires :