Get Adobe Flash player

Vers un bras de fer FABB-arbitres et OTM Basketball Algérie

Les arbitres et les officiels de table de marque (OTM) de basket-ball comptent lancer un mouvement de grève dès la prochaine journée du championnat, soit mardi 5 mars, pour protester contre la non-régularisation de leur situation financière (frais d’arbitrage) par la Fédération algérienne de basket-ball (FABB).

Les arbitres et OTM, dans une lettre adressée au président de la FABB, dont une copie à notre rédaction, signée par Hamza Belkham, représentant des arbitres, exigent la régularisation de leurs indemnités d’arbitrage qu’ils n’ont pas perçues depuis novembre 2018. «Monsieur, suite à nos plusieurs appels concernant l'indemnisation de nos frais d'arbitrage 2018/2019 depuis novembre 2018 à ce jour qui n’ont eu aucune réponse de votre part, et vu que tous nos déplacements sont payés avec le budget de nos familles pour honorer nos engagements vis-à-vis de la FABB, mais avec le temps, nous ne pourrons plus supporter ces charges qui se font sur le dos de nos enfants. A cet effet, nous avons pris cette décision de geler toutes nos activités jusqu’à la régularisation de nos frais d'arbitrage, et ce, suite aux consultations avec l'ensemble de nos officiels.
Recevez monsieur le président nos salutations sportives», tel est le contenu de la lettre signée par le représentant des arbitres H. Belkham. Contacté, le président de la FABB, Ali Slimani est convaincu qu’il n’y aura pas de gel des activités des arbitres puisqu’il affirme que ces derniers lui ont assuré qu’ils n’observeront pas de grève. «Il n’y aura aucune grève. Des arbitres m’ont envoyé des emails m’assurant qu’ils se démarquent de ce mouvement. Quant aux indemnités d’arbitrage mentionnées dans la lettre, j’ai expliqué à M. Belkham que cela dépend des cotisations et des frais d’engagement des clubs. Jusqu’à présent, les clubs n’ont pas encore honoré leurs frais d’engagement.
Il était question d’aborder le sujet lors de l’assemblée générale ordinaire (AGO) qui devait se tenir le 2 mars, mais celle-ci a été reportée au 14 mars. On abordera ainsi ce thème lors des travaux de l’AGO», nous dira M. Slimani. De son côté, le représentant des arbitres affirme que tous les arbitres, «hormis deux à trois», comptent observer la grève mardi. «Dans le basket-ball de l’élite, il faut trois arbitres en plus des OTM pour officier une rencontre. Nous ne voulons pas perturber le championnat, mais c’est notre seul recours pour exiger nos indemnités d’arbitrage puisque la FABB fait la sourde oreille», nous dira Hamza Belkham qui explique avoir proposé à la FABB une nouvelle méthode d’indemnisation des arbitres «comme cela se fait chez nos voisins. Une proposition restée sans suite».

Le Soir d'Algérie

Commentaires :