Get Adobe Flash player

Coupe d'Algérie : Boufarik fait appel de la décision du BFLe WO Boufarik, séniors messieurs ne compte pas se taire après la décision du bureau fédéral de la Fédération algérienne de basket-ball (FABB) de faire rejouer la rencontre GS Pétroliers – WO Boufarik, comptant pour les 8es de finale de la Coupe d’Algérie, avec le même score (60 – 44) selon le temps restant à la rencontre, soit à une minute de la fin du 3e quart-temps.

Le président du WOB décide de faire appel de cette décision et demande audience à la FABB, nous a-t-il affirmé. Dans son premier verdict, pour rappel, la Commission nationale des compétitions (CNC) avait décidé de faire rejouer «intégralement» la rencontre sur terrain neutre et à huis clos avant que le GSP n’introduise un recours qui a été étudié, jeudi 5 avril, par le bureau fédéral de la FABB lors de sa réunion, qui a ainsi décidé de la reprise de la rencontre avec le même score ; chose que réfute le président du WOB, Khaled Mehnaoui.
«Le WOB est lésé dans cette affaire. Plusieurs interrogations entourent l’affaire. D’abord, on ne reçoit la notification que cinq jours après la décision. Le BF s’est réuni jeudi et on reçoit la notification que lundi soir et pourquoi c’est le BF qui étudie l’affaire ? Dans cette notification, la FABB n’explique pas sur quelle base les membres du BF se sont basés pour décider de la suite à donner à ce match. Ceci dit, on ne va pas se taire.
D’ailleurs, je me rends cet après-midi (mardi) au siège de la fédération pour avoir des explications. Pourquoi condamner les supporters du WOB, qui est d’ailleurs le seul club de basket-ball en Algérie à avoir des milliers de supporters qui le suivent partout dans le pays.
Le commissaire de la rencontre GSP-WOB s’était précipité pour arrêter la confrontation le jour du match. Il ne faut pas nous en vouloir d’avoir le meilleur public», nous a déclaré Khaled Mehnaoui qui rappelle à la FABB que «des affaires similaires, matchs arrêtés, se sont produits dans le passé avec la reprogrammation des rencontres intégralement. On a toujours accepté les décisions de la FABB, mais pas au détriment de l’intérêt du club».

 

Le Soir d'Algérie

Commentaires :