Get Adobe Flash player

GS Pétroliers: la révélation de la FIBA Africa Champions Cup Women 2016Pour sa première participation à la FIBA Africa Champions Cup Women disputée le mois dernier, le GS Pétroliers qui est arrivé à Maputo sans grandes ambitions en est reparti sur une note positive.

Le plus important pour nous a été le sacrifice et l'engagement des filles, sans oublier l’excellente condition de travail offerte par M. Chouchou, notre président et SONATRACH, notre principal sponsor. Tout cela montre que le travail paye toujours - Boulahia

Bien qu'elles n'aient pas remporté le titre, les championnes d’Algérie ont été la révélation du tournoi de Maputo non seulement parce qu'elles ont remporté quatre de leurs sept matchs, mais aussi surtout parce qu'elles ont fortement bousculé les prétendants au titre du tournoi.

Sofiane Boulahia, l'ancien international algérien, qui est aujourd’hui l’entraîneur principal de l'équipe, a déclaré à FIBA.com être fier de ses joueuses, "malgré le manque d'expérience".


Sofiane Boulahia, ancien international Algérien et actuellement aux commandes du GS Pétroliers


"Nous avons tiré beaucoup de leçons de ce tournoi, notamment sur les aspects offensifs et défensifs ", a ajouté le technicien.

Les Algériennes ont réalisé la troisième meilleure performance sur les tirs de champ derrière l’InterClube de Luanda, le vainqueur de la FIBA ACCW 2016 et Primeiro D'Agosto. En plus d’avoir fait preuve d’une grande ténacité, elles ont également terminé troisième au niveau des passes décisives.

Pour leur première participation à la compétition –tout comme l'Etoile Filante du Togo – elles ont débuté leur campagne dans le Groupe B par une défaite 74-57 face au Primeiro D'Agosto, mais elles ont gagné en confiance tout au long.

Boulahia a soutenu : "Pour être franc, au début du tournoi, nous n'étions pas sûrs de notre niveau de compétitivité, mais après le match contre le Primeiro D'Agosto mes joueuses ont réalisé que la différence entre les deux clubs n'était pas si grande, car elles ont même battu D'Agosto en deuxième mi-temps de ce match.

"Lors du match contre First Bank, nous avons concédé deux points dans les dernières secondes, mais le plus important pour nous a été le sacrifice et l'engagement des filles, sans oublier l’excellente condition de travail offerte par M. Chouchou, notre président et SONATRACH, notre sponsor principal. Tout cela montre que le travail paye toujours.

"L’édition 2016 de la FIBA ACCW nous donne le courage de travailler davantage et revenir plus fort l'année prochaine."


Nesrine Taibi (à droite) a été l'une des joueuses clés du GS Petroliers à la FIBA ACCW 2016

En quarts de finale, les Algériennes ont failli créer la plus grande surprise de la compétition face au Ferroviario de Maputo, l’hôte du tournoi.

Les championnes du Mozambique ont été menées 34-30 à la mi-temps mais elles se sont vite repris et dominé les Algériennes par 69-57 validant ainsi leur billet pour les demi-finales.

Avec une équipe bâtie autour des internationales algériennes Rachida Belaidi et Nesrine Taibi, et du duo Thethe Ntumba et Mireille Muganza de la RD Congo, le GS Pétroliers a fait forte impression terminant à la cinquième place après sa victoire 62-46 face à FAP du Cameroun.

"Bien sûr, il faut toujours participer à des tournois de ce genre pour progresser et découvrir les nouvelles facettes du basket-ball moderne. Cette compétition m'a permis de m'évaluer et aussi de partager mon expérience avec d'autres entraîneurs. "


Rachida Belaidi a affiché une statistique de 11 points et 2.1passes décisives par match

"Mes joueuses ont exprimé une très grande joie parce que l’une de nos joueuses (Mireille Muganza) figure parmi le cinq majeur de la compétition. Elle a été également élue meilleure rebondeuse, et notre capitaine Rachida Belaïdi était parmi les meilleures tri-pointeuses, " a déclaré Boulahia.

FIBA

Commentaires :