Get Adobe Flash player

Séniors dames : L’USM Alger attend le verdict de la CNC Basketball Algérie

La direction de l’USM Alger s’impatiente quant à l’étude des réserves effectuées contre la participation de l’équipe du GS Cosider, séniors dames, à la finale du tournoi play-off pour l’accession en nationale 1.

L’USMA, qui a perdu lors de la finale du play-off devant le GSC, a présenté des réserves lors de la mi-temps, nous explique-t-on du côté des Rouge et Noir qui nous ont appris que «réglementairement, le GSC ne devait pas prendre part au championnat en évoquant l’article 3.7.3 des Règlements généraux (RG) de la Fédération algérienne de basket-ball (FABB)» relatif à l’engagement des clubs aux championnats. «L’art. 3.7.3 mentionne qu’un club participant aux différents championnats doit obligatoirement engager et faire participer les équipes suivantes : pour les nouveaux clubs la catégorie école (poussins (U10), benjamins (U12) et minimes (U14)», note l’USMA dans son rapport en rappelant que le GSC, affilié à la Ligue algéroise de basket-ball (LABB), ne dispose d’aucune catégorie dans les différents championnats de ladite ligue.
La direction de l’USMA met en avant également l’article 3.7.5 des RG de la FABB qui stipule : «Un club sportif affilié à la fédération ne peut participer aux différents championnats en engageant uniquement la catégorie séniors», comme c’est le cas du GS Cosider qui a participé tout au long de la saison au championnat de la nationale 2 dames. «Ce sont là de graves entorses aux Règlements généraux de la fédération et sans que personne ne s’est penché sur la question», note encore l’USMA qui attend depuis pratiquement dix jours que la Commission nationale des compétitions (CNC) de la FABB statue sur ces réserves. «Ce qui est regrettable, c’est l’absence d’un jury d’appel lors du tournoi d’accession d’autant plus que la commission technique désignée ne renfermait qu’un seul membre au lieu de trois, comme le stipulent les règlements. S’il y avait un jury d’appel, le dossier aurait été traité sur place.
Maintenant, notre affaire sera traitée en première instance par la CNC de la FABB, et si celle-ci ne nous donne pas gain de cause, on fera appel au niveau du bureau fédéral puis le TAS en dernier recours. Toutefois, nous sommes décidés, nous n’allons pas lâcher cette affaire».
Au niveau de la LABB, que nous avions contactée, ils sont formels : «le GS Cosider ne dispose d’aucune catégorie mentionnée dans les RG, à savoir poussins, benjamins et minimes.» La CNC devrait ainsi rendre son verdict au plus tard lundi, espère-t-on au niveau de l’USMA.

 

Le Soir d'Algérie

Commentaires :