Get Adobe Flash player

Widad BoufarikLe WA Boufarik, club emblématique du basket-ball algérien, fait face en ce début de saison à une crise sans précédent avec la grève des joueurs seniors et la non homologation de sa salle omnisport, obligeant le "Widad" à recevoir ses adversaires loin de son public.

Avec un début de saison catastrophique, six défaites et une seule victoire, ni les dirigeants du club, ni les joueurs n’arrivent à remonter la pente et faire face à cette crise financière et matérielle qui menace d’envoyer le club aux oubliettes.

Le président du WAB, Ahmed Benyabou, a indiqué à l’APS que "le club traverse une crise financière depuis deux ans. Si nous sommes toujours en Super-Division c’est grâce au soutien et à la volonté d’une poignée de personnes".

"Nous n’avons reçu aucune subvention de l’APC de Boufarik depuis deux saisons. Actuellement, le club fonctionne avec les juniors à cause de la grève des seniors ce qui handicape encore plus l’équipe", regrette Benyabou, soulignant que "le WAB ne cesse de régresser alors que des clubs fraîchement arrivés en super division, tels que Sétif et Bordj Bou Arrérij ne cessent de se développer sur tous les plans : financier, matériel et humain".

Selon Benyabou, cette grève qui tient en otage le club, tire à sa fin car la situation financière des joueurs va bientôt être régularisée.

Concernant le problème de la non-homologation de la salle de Boufarik, le premier responsable du WAB a affirmé qu’elle se trouve dans un piteux état et que cette enceinte n’a pas subi des travaux de réfection depuis sa construction en 1988.

"La Direction de la jeunesse et des sports a prévu la construction d’une salle de 500 personnes alors que la salle de Boufarik est la seule en Algérie qui affiche complet pour un match de basket avec une capacité de 2000 places.

Je pense que les initiateurs de ce projet auraient dû prévoir une salle de 5000 places", a estimé le président du club.

Pour la réfection de l’ancienne salle, Benyabou a indiqué que les travaux ont débuté depuis deux semaines et que le WAB pourra retrouver son public début 2014.

Revenant sur les objectifs sportifs de la saison 2013/2014, le premier responsable du WAB espère que son équipe va se reprendre durant les prochains matches pour atteindre l’objectif fixé par le staff technique, celui de rester en Super-Division et aller le plus loin possible en Coupe d’Algérie.

"Boufarik est une ville qui respire le basket, même si l’équipe traverse une période difficile, les supporteurs seront toujours derrière les joueurs. Maintenant j’espère que les autorités locales vont prendre les bonnes décisions pour sortir le club de l’impasse et rendre le sourire à ses supporteurs", a conclu Benyabou.

Après avoir dominé la basket algérien durant toute une décennie en remportant le titre de champion d’Algérie de 1990 à 1999 (sauf en 1995), le dernier titre du Widad remonte à l’année 2002 en dominant en finale l’ex-MC Alger (l’actuel GS Pétroliers).

APS

Commentaires :