Get Adobe Flash player

Super Division : PCR et HTR : Les présidents des clubs saisissent le MJS Basketball AlgérieAprès les premières réunions tenues avec le président de la Fédération algérienne de basket-ball (FABB) au siège du Comité olympique et sportif algérien (COA) pour une éventuelle entame de la saison sportive, les présidents des clubs de la superdivision de basket-ball se sont réunis la semaine dernière à Bordj Bou-Arréridj.

Et à l’issue de cette rencontre, les présents, qui après avoir dégagé cinq représentants, ont rédigé deux courriers, qu’ils ont adressés et au président de la FABB et au ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), dans lesquels ils énumèrent les propositions exigées pour une éventuelle reprise. «Nous vous informons que nous avons déposé les deux lettres à la FABB et au MJS avec accusés de réception. Et par la suite  nous avons programmé une séance de travail avec le président de la fédération le lundi à 11h au siège de la FABB. Par la même occasion, je profite pour remercier l’ensemble des clubs pour la confiance placée en nous pour les représenter au niveau du MJS et de la FABB, concernant la démarche que nous avons arrêtée lors de la réunion du samedi 6 mars», a écrit Djamel Rekik, du NA Hussein-Dey, et l’un des cinq représentants.  Dans leur courrier, les clubs de la superdivision demandent l’ouverture de toutes les salles omnisports au niveau national, la prise en charge des coûts des tests PCR par le MJS ainsi que le déblocage des aides financières pour le HTR (hébergement, transport et restauration).
Ce sont-là les trois exigences que les représentants des  clubs devront transmettre au MJS pour une éventuelle reprise de l’activité sportive du basket-ball. Rabah Bouarifi, le président de la FABB, lors de son entretien, affirme qu’il a présenté les mêmes préoccupations au MJS. «Les clubs ont tenu une dernière réunion à Bordj-Bou-Arréridj  à l’issue de laquelle ils se disent prêts à redémarrer l’activité sportive, sous certaines réserves. Des réserves qui concernent entre autres l’ouverture des salles dans toutes les wilayas du pays, la prise en charge de la PCR par les pouvoirs publics et le problème financier qui revient à chaque fois, cela fait des années que ce même problème revient. Les clubs souffrent financièrement. Aujourd’hui, il est inconcevable de donner une subvention de 4 millions de DA et demander aux clubs de gérer toute une saison.
Le problème a été posé à Monsieur le ministre qui nous a demandé de faire des propositions ; chose que nous avons faite et le dossier a été transmis au MJS pour au moins une prise en charge du HTR (hébergement-transport-restauration) des équipes concernées par le démarrage, au moins pour les quatre premiers mois», nous a-t-il déclaré.  

Une coupe fédérale pour meubler la saison
La FABB, pour rappel, propose l’entame de la saison les 17/18 avril avec une nouvelle compétition, baptisée coupe fédérale de la superdivision, à défaut d’un Championnat national. La formule proposée est la répartition des 20 équipes en quatre groupes où les équipes de chaque poule joueront en aller-retour, et à l’issue de cette première phase, un classement sera établi de la 1re à la 5e place. «On essaiera de mettre en place cette formule pour réduire au maximum les dépenses et à la fin, pour qu’il y est un petit enjeu, si le MJS est d’accord, on va récompenser les quatre clubs finalistes, avec des primes… À partir de là, nous allons définir les clubs qui participeront aux différentes compétitions internationales. Jusqu’à maintenant, j’attends la réponse de ces clubs qui se sont réunis tout récemment, en attendant de démarrer l’activité», explique Rabah Bouarifi, président de la FABB.

Le Soir d'Algérie

Commentaires :