Get Adobe Flash player

Championnat Arabe des Nations : Le Cinq national rate de peu son 2e trophée Basketball AlgérieLa sélection nationale de basket-ball n’a pas réussi à s’adjuger son second trophée arabe, après celui de 2005, suite à sa défaite vendredi après-midi en finale du Championnat arabe des nations qui s’est déroulé au Caire, Egypte, en s’inclinant devant l'Arabie Saoudite devenu nouveau champion arabe (81-85).

Pourtant, les camarades de Hamdini, élu meilleur marqueur du tournoi, avaient l’avantage du score à la mi-temps (49-46) avant de sombrer vers la fin du 3e quart-temps à cause de leur maladresse aux tirs extérieurs (62-70) à l’avant-ernier quart-temps ; ce qui a donné l’occasion aux Saoudiens de revenir à la marque et de profiter des erreurs des Algériens. «Je ne veux pas parler d’une défaite en finale, puisque la sélection est partie presque du néant. On a dû la mettre sur pied en un temps record. Comme vous le savez, elle était inactive depuis mars 2017, et dans l’urgence, il fallait se préparer rapidement pour participer au Championnat arabe qui est une occasion pour nous de relancer cette équipe nationale pour les prochaines échéances internationales. Le staff technique n’avait que 10 jours pour préparer la sélection, elle n’a effectué qu’un seul stage avant son déplacement au Caire. Ce championnat est une opportunité pour ces jeunes retenus, nous dira M. Zaki Lahmar, nouveau directeur technique national (DTN). Pour ce qui est de la rencontre de la finale face à l’Arabie Saoudite, je dirai que l’adversaire a profité de la sortie de Seddik pour changer sa tactique et revenir au score à la fin du 3e quart-temps. Nos joueurs se sont donnés à fond, en vain. Ils terminent vice-champions, ce n’est pas rien. Avec le staff technique national composé de MM. Mohamed Yahia et Didi Saïd, on doit maintenant se pencher sur l’avenir pour bien préparer les prochaines échéances». Par ailleurs, M. Zaki affirme que les portes de la sélection nationale sont ouvertes pour tout joueur, évoluant en Algérie ou à l’étranger, pour peu qu’il apporte un plus. L'Egypte, pays hôte, termine 3e après avoir battu le Bahreïn 84 à 72. D’aucuns s’interrogent d’ailleurs sur le regain des résultats du pays hôte, qui après avoir dominé la première phase en remportant aisément quatre victoires consécutives, se fait sortir par l’Arabie Saoudite lors de la demi-finale ; une sélection que les Egyptiens avaient largement battue (74-58) lors de la 4e journée ! Avec 12 Coupes arabes remportées, loin, très loin, devant la Tunisie (4 trophées), l’Egypte s’est fait drôlement éliminer des demi-finales. Le Championnat arabe des nations 2018, pour rappel, s’est limité à cinq pays seulement cette année après le désistement de la Tunisie, qui devait d’ailleurs accueillir cette 23e édition, et du Maroc qui a renoncé à sa participation la veille du coup d’envoi.

Le Soir d'Algérie

Commentaires :